Muneca


Ce bel ange blanc est arrivé en France le 25 mai dernier.

Muneca a 5 ans. Elle vient du petit refuge d’Abyda Jaen, où les bénévoles l’ont récupérée in extremis alors que son galguero n’en voulait plus et menaçait de la tuer. Elle était en très mauvais état, très faible et d’une extrême maigreur. Elle venait sans doute de mettre bas, et une grosse infection s’était déclarée dans son ventre.

Alerté par le refuge, Lévriers sans Frontières l’a immédiatement prise en charge. Elle a été opérée en urgence, car sa vie ne tenait qu’à un fil.

muneca-photo-2

En plus de cette infection elle présentait une ancienne fracture recalcifiée de la patte arrière gauche et était positive leishmaniose, sans atteinte rénale.

Lorsqu’elle est descendue du camion le 28 mai, elle ne posait pas sa patte et ne pouvait pratiquement pas marcher, encore moins courir comme vous pouvez l’imaginer.

muneca-photo-4 muneca-photo-3

Même immobile, en mangeant par exemple, elle pose puis relève la patte sans cesse.

Nous avons très rapidement fait des radios qui ont montré deux sévères lésions tarso métatarsiennes (très visibles sur le cliché de profil). La plus haute déstabilise le tarse, la seconde l’ensemble des os du métatarse. Muneca doit donc être opérée par le docteur Baron qui propose de fusionner chirurgicalement ces deux zones. L’intervention est prévue pour le mois d’août.

muneca-radio-1 muneca-radio-2

Muneca a de plus été mise sous traitement lourd contre la leishmaniose dès son arrivée en France.

En attendant elle est en accueil chez la présidente de LSF, Odile Brochot, et prend tout doucement ses marques dans sa nouvelle vie. Mais c’est une chienne en souffrance, et nous attendons avec impatience l’intervention qui devrait lui permettre de profiter enfin pleinement de cette belle vie que nous lui avons promise. « C’est du miel, cette petite », dit d’elle notre présidente. Un petit ange de douceur.

3 octobre 2016 : notre petite Muneca, « Poupée » comme l’appelle Odile, notre présidente, rentre en clinique demain 4 octobre pour une arthrodèse. L’intervention a été repoussée, car Muneca a été traitée avant contre la leishmaniose, et elle était déjà bien affaiblie et maigrelette quand elle est arrivée. Maintenant son traitement est terminée, elle a repris du poids et on peut donc intervenir sans risques. L’arthrodèse est une opération courante pour nos galgos, qui se passe généralement bien.

muneca-photo-5 muneca-photo-6

Donc encore un peu de courage, ma jolie !

L’intervention s’est bien passée, et notre petite Muneca a passé une semaine en clinique.

muneca-photo-7

Elle est sortie le 12 octobre. Pour l’instant elle a juste un gros pansement qu’il faut refaire tous les jours, et elle devra retourner en clinique d’ici à une semaine pour qu’on lui plâtre la patte.

muneca-photo-8

Comme tous les loulous elle a perdu un peu de poids en clinique, il va donc falloir qu’elle se remplume à nouveau. Mais elle est entre de bonnes mains pour sa convalescence, et on peut enfin dire que le pire est derrière elle.

muneca-photo-9 muneca-photo-10

25 octobre : de bonnes nouvelles de notre petite Muneca. La cicatrisation est terminée et la plaie est très belle. Donc direction Liège la semaine prochaine (puisque Muneca est en Belgique) pour qu’elle soit plâtrée.

Notre belle a donc fait ses adieux à la vétérinaire qui lui a refait ses pansements tous les jours. Un gros bisou s’imposait pour la circonstance .

muneca-photo-12

31 octobre : Muneca est donc partie à Liège aujourd’hui pour se faire plâtrer la patte. L’’orthopédiste est très satisfait, la cicatrisation est parfaite et l’os se ressoude vraiment bien.

radio-zo-radio-3 radio-zo-radio-4 rapport-de-chirurgie-muneca-jpg-1

Un contrôle est prévu dans 4 semaines.

La pauvre doit maintenant prendre son mal en patience et apprendre à se déplacer avec cette patte bien encombrante. Mais bon, un mal pour un bien !!

muneca-photo-13 muneca-photo-14

Coût des interventions et des soins : 2062,57

muneca-facture muneca-11-2016-3 muneca-11-2016-2 muneca-11-2016

Merci de ce que vous ferez pour elle.

Réflexion sur “Muneca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *