Lupe


Petite croisée, avec du podenco… et sans doute autre chose, petit bout de chien récupéré in extremis dans la perrera de Séville. La petite Lupe est toute jeunette, à peine deux ans, et pourtant elle a bien failli terminer sa vie dans ce lieu sordide.

lupe-photo-2 lupe-photo-3


Notre refuge partenaire de la FBM a été contacté par la perrera de Séville pour venir récupérer ce qu’ils ont dit être un galgo. Chance inespérée pour cette petite puce aux grandes oreilles. Ni une ni deux, les bénévoles l’ont bien sûr immédiatement sortie de ce mouroir.

lupe-photo-4 lupe-photo-5 lupe-photo-6


Qu’est-il donc arrivé à Lupe ? Elle empestait le mazout et en était couverte. Elle était complètement hébétée, et sa babine portait la trace d’une cicatrice encore fraîche.

Lupe est arrivée à la perrera avec la patte avant droite fracturée et en très mauvais état. Les nerfs sont touchés, et l’amputation est envisagée. Les vétérinaires se donnent encore un peu de temps pour voir comment cela évolue.

Lévriers sans Frontières l’a bien sûr immédiatement réservée et prendra donc en charge tous ses soins.

lupe-photo-7


Très bonne nouvelle : finalement l’amputation n’est plus envisagée pour notre petite Lupe, car elle pose bien sa patte. Une arthrodèse a donc été pratiquée.

Lupe remontera en France le 17 septembre et nous l’attendons tous avec impatience !!

14 septembre 2016 : en attendant son prochain transport vers la France dans 3 jours notre petite Lupe s’amuse avec Arnold (également en parrainage ICI).

Ils s’entendent comme larrons en foire, ces deux-là !! Quel plaisir de les voir enfin profiter de la vie.

Notre petit bout est bien arrivé en France, mais sa patte reste en très mauvais état. Extrêmement gonflée et très chaude. Et le dynamisme de cette petite jeunette qui court et saute partout n’arrange rien. Sans se servir de sa patte d’ailleurs puisqu’elle ne la pose plus du tout.

Lupe est donc repartie, direction le vétérinaire. Elle a été immédiatement hospitalisée. Une grosse infection a été diagnostiquée, résultant de l’arthrodèse. On a donc dû lui rouvrir la patte pour injecter directement l’antibiotique dans l’os. C’est la plaque qui est, comme très souvent, la cause de l’infection.

lupe-carpe-face lupe-carpe-profil


On part donc sur une période de trois à six mois de soin avec pansement tous les deux jours pour venir à bout de cette grosse infection.

lupe-photo-8 lupe-photo-9

lupe-photo-10 lupe-photo-11

Coût des interventions et des soins :1 958,63 

facture-lupe lupe-11-2016-14222 lupe-11-2016-78061

facture-lupe

Merci de ce que vous ferez pour elle.

Réflexion sur “Lupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *