Sandro DCD

 Il est arrivé le 30 juillet à la FBM, notre petit Sandro. Odile, notre présidente, était sur place cette semaine-là, et elle l’a vu descendre de la voiture des protecteurs qui l’avaient récupéré. Une vision terrible que ce petit corps squelettique avec ce ventre énorme.

Quel âge peut-il donc avoir, notre petit Sandro ? On l’a estimé à huit ou neuf ans. Neuf ans de misère et de souffrance aux mains de son bourreau, qui s’en est débarrassé quand l’outil est devenu complètement inutilisable. 

Pauvre Sandro, complètement hébété, épuisé et déshydraté sous la terrible canicule de cet été.

Des examens ont été pratiqués et ont montré une très grande porosité des intestins due a priori aux vers et parasites intestinaux. On lui a retiré plus de 5 litres d’eau du ventre.

Pauvre Sandro, laissé à l’abandon et sans soins durant toutes ces années.

On attend donc d’avoir des nouvelles, de savoir si le diagnostic est bon. Sandro est bien sûr gardé à l’infirmerie, car il est encore très faible et complètement dénutrit.

C’est un très gentil loulou qui se laisse soigner facilement, et on lui souhaite le meilleur.

 

7 août 2020 : Sandro est toujours à l’infirmerie, en surveillance régulière.

 

8 août 2020 : notre petit Sandro ne s’alimente plus, et les vétérinaires de la FBM sont très inquiets pour lui. Nous espérons donc très fort qu’il va reprendre le courage de se battre…

11 août 2020 : Les vétérinaires ont réussi à résoudre le problème de l’ascite (épanchement liquidien intra-abdominal) de notre petit Sandro, mais il a encore beaucoup de diarrhées. Il a une entéropathie (maladie de l’intestin) perdante en protéines, il a donc eu aujourd’hui une perfusion d’albumine. Il mange bien les rations de dinde qu’on lui donne en complément de son alimentation. Mais il reste très faible, très abattu. il ne se lève pratiquement pas. Il faut attendre qu’il reprenne le dessus. C’est désolant de voir ce petit corps squelettique, rachitique. Un petit tas d’os… Il fait peine, notre beau Sandro… Mais tant d’années sans soin ne s’effacent pas d’un coup de perfusion magique…

14 août 2020 : la terrible nouvelle est tombée ce matin. Notre petit Sandro nous a quittés hier soir. Il n’avait plus la force et son petit corps décharné ne pouvait plus. Grande tristesse pour tous ceux qui se sont battus pour lui. Sandro ne connaîtra pas la belle vie dont on rêvait pour lui…

Repose en paix, petit ange martyr.

Coût des interventions et des soins : en attente

Un grand merci pour votre aide pour notre petit Sandro. 

Bulletin de parrainage

Parce que l'association ne vit que grâce a vos dons, parce que sans vous le combat contre le martyr des Galgos ne serait pas possible ...Merci de parrainer un Galgo

16 thoughts on “Sandro DCD”

  1. Tu n’as que de bonnes personnes autour de toi SANDRO ….il faut te battre à leurs côtés pour vivre heureux encore de belles années ! Allez SANDRO courage ! douces caresses et des millions d’ondes positives !

        1. Bonjour Je viens de mettre à jour son parrainage. Vous pouvez aller voir les nouvelles, pas très bonnes malheureusement…

  2. Bats-toi petit prince, tu es entre de bonnes mains.
    Lorsque tu seras guéri, une autre vie t’attend !!
    Je sais que pour toi cela est dur à croire, mais tu verras, il y a des humains qui aiment de toutes leurs forces leurs gagos/galgas, ils ne peuvent pas vivre sans eux !!
    Et ce bonheur, il t’attend !! Tu y as droit aussi, c’est pour cela qu’il faut te battre, il faut vaincre ta maladie !! Courage petit Ange !!
    Je te fais pleins de bisous et pense beaucoup à toi.

  3. Comment est-il possible de laisser un animal à ce point diminué et se dire « humain » ?
    Une personne humaine est censé avoir un minimum d’empathie et de respect de la vie… de plus en plus me semble t-il nous apprenons des actes de cruauté gratuites envers les animaux; Mais dans quelle société vivons nous ? Il est grand temps que nos dirigeants aient la volonté d’agir… pour ne pas laisser les sociétés dériver… encore plus…
    Le galguéro de Sandro devrait manu militari être jeté en prison pour une durée exemplaire avec une amende conséquente, ses pauvres chiens confisqués avec interdiction formelle de posséder un quelconque animal pour le reste de son exécrable vie…
    Je lui souhaite le pire malheur du monde…

  4. La vie est souvent injuste…
    Il n’est pas parti seul, dans l ‘obscurité mais en lumière et entouré…
    Pensée aussi pour ses adoptants ..
    Merci

  5. Je suis tellement triste d’apprendre cette terrible nouvelle. J’y croyait très fort…

  6. Y en a marre de tous ces salopards qui méprisent la vie de ces chiens !!!
    Ils ne savent que faire souffrir, frapper, traumatiser, mutiler, affamer, martyriser !!!
    Mais dans quel monde vivons-nous ? Je me le demande !!
    C’est tellement facile de s’attaquer à des êtres qui sont à leur merci !!!
    J’ai de plus en plus de mal à supporter cette cruauté. Je suis vraiment en colère et peinée de voir que les autorités espagnoles ferment les yeux sur ce massacre à ciel ouvert !
    Comment peut-on laisser faire cela ?
    Sandro, Iker, Odilia, Angus, Caléa….. et tous ceux que l’on a pas connu, qui n’ont pas pu être sauvé, qui sont morts dans l’anonymat au fond d’un trou, combien encore vont subir ce triste sort ?
    C’est un scandale.
    Merci à Lévriers sans Frontières, à toute l’équipe de s’invertir pour ces êtres qui souffrent tant.

  7. Repose en paix…..merci aux soignants qui l’ont entourés …cela doit être terrible pour eux de le voir partir, mais au moins cela a été en douceur et entouré d’amour

  8. Tellement triste mon bel ange, tant de souffrances, mais pourquoi ? Merci à l’équipe et a Odile d’avoir tout tenter pour te sauver, tu n’a plus voulu de ce monde de brutes, plus la force de lutter contre ces barbares, et pourtant enfin tu étais entre de bonnes mains…pauvre amour, soit enfin heureux de l’autre côté, je pense a toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *