Noël

Noël , la fin de son long calvaire…Galgo pris en charge par Lévriers sans Frontières et proposé en parrainage

Il est arrivé à la fondation avec deux femmes qui venaient de le récupérer dans la rue.

Je ne sais plus si on était mardi ou mercredi, les jours passent tellement vite quand on est là-bas qu’on en  perd la notion du temps.

Il y avait beaucoup d’effervescence  ce jour-là au refuge, les galgos ne cessaient d’arriver, déchargés des remorques comme de vulgaires détritus par les chasseurs sans scrupules. D’une maigreur extrême, le pauvre bougre pouvait à peine marcher, il titubait et était complètement recroquevillé sur lui-même, couvert de croûtes et de sang séché, la face complètement tuméfiée avec un œil qui sortait de son orbite et une respiration saccadée.

Il faisait peine à voir, on osait à peine le toucher tant son corps tout entier lui faisait mal…

Il a immédiatement été pris en charge par l’équipe de vétérinaires. Ils sont trois ici toujours sur le pont en plus de Rocio qui gère le refuge et qui enfile sa blouse en cas de coup de bourre. Il a d’abord fallu racler toutes les croûtes à la lame pour évaluer ses blessures.

puis radiographier pour voir s’il avait des fractures et il a été ensuite placé sous perfusion.

Nous pensons, ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, qu’il aurait été passé à tabac attaché à une corde, ce qui lui aurait écrasé la trachée à force de se débattre d’où cette difficulté à respirer. Un acte déjà ancien au vu l’état de ses multiples blessures très infectées.

Il a dû être laissé pour mort après cette raclée magistrale et s’est dégagé on ne sait trop comment, errant dans les rues ensuite jusqu’à ce qu’une âme charitable lui porte enfin secours.

Son œil est perdu et il va être énucléé, cette intervention ne pourra se faire que lorsqu’il aura repris des forces.

Catalina une bénévole Américaine, nous a donné de bonnes nouvelles, il commence à reprendre un peu de vitalité et a pris son premier bain de soleil.

J’espère qu’il pourra voyager dans notre transport du mois de janvier et qu’il sera adopté à son arrivée, il n’a que 2 ans et encore toute la vie devant lui pour profiter ce ce qu’il n’a jamais eu. Il s’appelle Noël, il a été pris en charge par Lévriers sans Frontières. Merci de ce que vous ferez pour nous aider à sauver tous ces rescapés car sans vous rien de tout cela ne serait possible.

Bulletin de parrainage

Parce que l'association ne vit que grâce a vos dons, parce que sans vous le combat contre le martyr des Galgos ne serait pas possible ...Merci de parrainer un Galgo

Voir blog du 09/11/2018

5 réflexions sur “Noël

  1. Bonjour,
    pourrais-je avoir des nouvelles de la santé de Noêl ? J’ai fait un don pour lui il y a quelques jours, a-t-il un peu récupéré?
    Merci.

    Cathy B

    1. Bjr Cathy Noël se rétablit petit à petit. Si tout continue comme cela il pourra remonter en janvier. Un grand merci pour lui.

  2. Je suis la future maman d’adoption de NOËL et j’attends avec beaucoup d’anxiété le jour de son intervention chirurgicale sur son œil , en espérant que tout se passe bien . Mille mercis aux bénévoles et vétérinaires de la FBM.Que ce petit père reprenne des forces et monte à bord du camion LSF du 5 janvier, c’est mon vœu le plus cher.Ses deux « sœurs »,adoptées en 2015 et 2016 l’attendent pour le guider et l’accompagner sur le chemin de sa nouvelle vie,celle du bonheur….!!!

    1. Bonjour,
      je suis super contente que malgré toutes ses blessures vous l’adoptiez.
      Trés bonnes fêtes de fin d’année.

      1. bonjour Catherine, merci pour petit père NOEL,et pour votre soutien.Je promets l’envoi de nouvelles et de photos dans quelques semaines, une fois son acclimatation faite au sein de sa nouvelle famille….A très vite, et bonne année à vous!!!!!!!!

Répondre à BENAZETH Catherine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *