Kaysa (podenca) (F) En accueil dans le 56.

Puce : 941000025510275

Kayza née le 12/06/2019 – 56 cm – craintive – OK chats – FBM

Ca y est me voilà en France. Que de remue-ménage depuis mon départ d’Espagne mais là j’ai posé mes petites valises dans le 56 en attendant qu’une gentille famille craque pour moi… Je suis craquante, on me trouve un peu moins craintive que prévu… Enfin c’est la maman d’accueil qui dit cela de moi car elle en a vu beaucoup plus traumatisés qui ont côtoyé ses canapés. Je me suis enfin posée car au début j’ai fait comme la miraculée de la maison, Dama et j’ai fait sans cesse les 100 pas pour trouver une sortie. Mes cicatrices sont bien refermées. Je suis encore un bébé alors j’aime bien chaparder les trucs qui trainent… je m’occupe car je ne peux pas encore aller jouer comme je veux avec les autres loulous de la maison. Ca va venir. Je suis propre et marche très bien en laisse. Je sursaute et ne tiens pas en place dès que ca bouge dans la maison mais je finirai par ne plus avoir peur. Il me faudra un copain pour m’aider a être bien et un jardin pour me défouler. J’adore les balades et j’ai accepté quelques caresses. Je suis contente quand les deux pattes se sont absentées et qu’elles rentrent, je commence à bouger ma petite queue… A bientôt pour d’autres nouvelles et photos.

9 thoughts on “Kaysa (podenca) (F) En accueil dans le 56.”

  1. Comme elle est belle cette « campañera » ! Elle me rappelle Camilla, une sœur de mon Fabian. Elle est si touchante ! On la devine sur le « qui vive ». J’espère qu’elle va vite avoir sa famille en France !

  2. Le manteau du père Noël te conviendrait parfaitement, tu es très belle et ton joli pelage donne envie de te faire plein de chatouilles. Allez vite Mère Noël apportes lui une vraie famille.

  3. Mon Dieu pauvre Kaysa, cette attaque ne va faire que renforcer sa peur.
    Peut-etre lui faudrait-elle une famille d’accueil ?
    J’ai eu moi meme une galga rescapée de l’enfer d’Espagne. Adoptée à 5 ans elle m’a donné 10 merveilleuses années d’amour infini et de présence. Je l’ai perdue il y a 8 ans le 16 janvier, je ne m’en suis jamais remise. Chaque jour elle me manque et depuis je n’ai jamais retrouver la force d’en reprendre une autre.
    J’ai eu en accueil il y a 4 ans un whippet très peureux qui a très vite trouvé ses marques chez nous et qui malheureusement à chaque fois que nous lui trouvions une famille retombait dans ses peurs il est donc resté chez nous où il vieillit tranquillement et sereinement en compagnie de 4 chats.
    Nous vivons depuis 1 an dans l’Ardèche, une grande maison avec un jardin de 1600m² bien cloturé de murs, je suis jeune retraitée et donc à la maison. Pensez-vous que ce serait une solution pour elle dans l’urgence ?

  4. qu’est ce qui va encore m’arriver ??? voilà ce qu’on lit dans son regard et çà fait mal de constater rien que dans ses yeux, l’enfer qui a dû être le sien avant sa prise en charge
    Vite des adoptants responsables, du calme, un congénère ……..il faut lui faire oublier ce qu’elle a enduré

  5. Bonjour et meilleurs vœux notre galga tala et notre galgo galo nous occupe nos journees nous les aimons tres fort et nous veillons sur eux car ce sont des toutous formidables bonne chance a tout mes galgos

  6. Bonjour, je m appelle Patricia Meuret et j aimerais adopter kaysa, j ai déjà adopté 2 galgo une il y a 15 ans qui aujourd’hui est morte de vieillesse et une autre il y a 8 ans que j ai a la maison et qui nous comble. La 2ème je suis allée la chercher dans un refuge en Espagne avec paula ma première chienne, car il était important pour moi que les chiennes s entendent. Ça a tout de suite marché et nous sommes rentrés avec Gandhi (chienne). Je suis prête à faire la même chose pour kaysa, aller la chercher en voiture avec Gandhi pour voir si elles peuvent s entendre…donnez moi des nouvelles de kaysa.

    1. Bonjour Remplissez un formulaire de demande d’adoption en ligne et le délégué de votre région prendra contact avec vous. Merci.

  7. Toute l association fait du bon boulot..
    Mais je vais vous raconter une histoire de galgo.
    Ma 1ère adoption (il y a 15ans env.) Paula qu une autre association me confia parce que ok avec les chats (90% des ok avec les chats ne le sont pas « tout à fait « ). Mais ça fait parti du travail à faire avec ces chiens, doucement. Toute la famille va chercher ce chien qui n est pas à l aise en voiture… qui salive beaucoup, nous rassurons. Arrivé à la maison, on voit bien qu elle ne connaît pas les escaliers, on aide, on encourage, Paula est très portée sur la nourriture. (Habitation au 1er). Dans la maison on se rend compte qu elle est incapable de rester seule ds une pièce, panique, détruit les portes fermées, veut sortir… donc nous nous relayons pendant 15 jours pour dormir sur le canapé. Quand nous sommes avec elle : tout va bien, elle est calme. Nous la promenons 2 fois par jour, on ne la lache pas encore ds le jardin ça se passe bien en promenade. Puis elle comprend qu elle doit dormir ds sa corbeille et nous ds nos chambres, nous ne pouvons pas fermer les portes des chambres : la nuit 1 ou 2 fois par nuit, elle vient ds toutes les chambres, fait le tour du lit, nous renifle ss bruit, vérifie que nous sommes là et va se recoucher. Nous disons  » qu elle nous compte « . Elle a fait ça longtemps. Avec le chat s’est venu doucement aussi. Nous avons mis 6 mois pour avoir le rappel… bref au bout d 1 an nous pouvons la lâcher dans la nature, elle court de l un à l autre, fait de grandes boucles… cette chienne nous aurait suivie en enfer…
    Tout ça pour vous dire que les clôtures à 1.80 m ne font pas le boulot, c’est une aide. Tout le monde sait qu un chien qui veut s échapper 1.80 m ne l arrête pas.
    Mais comment parier sur l HUMAIN ?
    Alors, je me résoud à dire que l association fait du bon boulot…
    PM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *