Calendrier 2018

Notre calendrier 2018 est arrivé !!! 10 euros seulement , commandez-le dès maintenant

« Ma liberté, longtemps je l’ai rêvée »

Il marquera le 10e anniversaire de Lévriers sans Frontières et il est au prix de 10 euros seulement + frais de port (voir ci-dessous)

Un très bel ouvrage que vous effeuillerez avec émotion tout comme celui de l’an passé et que vous garderez sans aucun doute, en hommage aux 50 000 galgos qui meurent chaque année dans la souffrance et dans le sang, mais aussi en mémoire de tous ceux qui ont été sauvés.

Nous espérons vivement qu’il aura autant de succès que celui de l’année dernière

Commandez-le dès maintenant !!

Tarifs avec frais de port réduits suivant le nombre 

1 calendrier : 10 euros + 4,40 euros FDP soit 14,40 euros

2 calendriers : 20 euros + 5,90 euros FDP (2,95 par calendrier) soit 25,90 euros

3 calendriers: 30 euros+ 5,90 euros FDP (1,96 par calendrier) soit 35,90 euros

4 calendriers:40 euros + 5,90 euros FDP (1,47 par calendriers) soit 45,90

5 calendriers : 50 euros + 5,90 euros de FDP (1,18 par calendriers) soit 55,90

6 calendriers : 60 euros + 5,90 euros de FDP (0,98 par calendriers) soit 65,90

ET FRAIS DE PORT GRATUIT SI VOUS LE COMMANDEZ  AVEC UN MANTEAU OU UN AUTRE ARTICLE VOLUMINEUX DE LA BOUTIQUE

( A VOIR AVEC JACQUELINE LORS DE VOTRE COMMANDE)

Une belle économie par calendrier pour un achat solidaire, ce qui n’est pas négligeable. 

Pour le commander, il vous suffit d’envoyer votre règlement au siège de

Lévriers sans Frontières, 43 rue de Paris 10700 Villette-sur-Aube et il vous sera très vite expédié.

17 réflexions sur “Calendrier 2018

  1. Bonjour,

    Je voudrais savoir si est possible commander un calendrier depuis Espagne, frais de port paies pour moi evidemment. Merci

  2. Est il possible de commander deux calendriers depuis la Belgique, et comment faire pour envoyer le versement?

  3. J’ai bien reçu le calendrier mais je suis assez étonnée des photos. La tristesse et le calvaire de ces loulous apparaissent sur la plupart des photos donc pour moi impossible de l’exposer. Le livret fourni avec le calendrier est explicite sur le sort des lévriers. N’aurait-il pas été judicieux de montrer la beauté des lévriers …

    1. Certes ces chiens sont très beaux et magestueux pourtant pour faire avancer leur cause, il est indispensable que les gens connaissent leur misérables conditions de vie et le calvaire qu’ils subissent , j’habite en Midi Pyrénées depuis 40 ans et je n’ai jamais croisé aucun galgo, toutes les personnes à qui j’en parle ne savent pas….

      1. Effectivement il y a encore beaucoup de gens qui ne sont pas au courant pour les lévriers d Espagne j habite à Cahors…….mais dès que je sors avec l un de mes galgos les gens sont émerveillés……….
        Mais y a t il plus de demandes?
        Isabelle

  4. Parfois, il faut des images choc pour alerter sur la souffrance animale. Je pense que beaucoup de personnes ne pensent pas que cela soit possible en 2017.

  5. Bonjour Sylvie, je ne peux que réagir gentiment à votre message mais au contraire il faut appuyer là où ça fait mal et le calvaire des galgos et autres chiens d’Espagne n’est pas assez connu en France et je trouve au contraire que montrer leur souffrance peut faire réagir, d’autant que les photos de ce calendrier sont splendides.

  6. Oui, Sylvie, notre combat est de dénoncer le martyre des galgos en Espagne, et cette réalité, ce ne sont pas quelques galgos les pattes en l’air sur un canapé en France, mais des milliers de galgos qui souffrent et meurent en Espagne. Tristesse et calvaire, vous avez choisi les mots justes.

  7. Bonjour Sylvie, je ne l’ai pas encore commandé cette année mais s’il est de la même acabit quand 2017, il est gênant. Les trois quart des personnes n’osent pas le regarder et encore moins le feuilleter. C’est justement l’occasion de bousculer les consciences. Les années précédentes, je commandais au moins 5 ou 6 calendriers, ils étaient présentés sur un format 21/29.7 recto verso avec des petites photos. Et je les offrais à des amis de façon à faire connaitre l’association LSF. Je ne suis pas sure d’avoir fait beaucoup d’émules. Aussi, cette année je recommencerai comme en 2017. je vais en commander 3. J’en confie un à mon mari et un à mon fils qui tous les 2 les exposent à leur travail. Et le troisième ira bien entendu que cela dérange ou pas la bonne compagnie, remplacer celui de 2017, bien en vue sur mon bureau, dans un lieu ou il y a du passage et tant pis pour ceux qui tournent la tête font mine de ne pas voir. Effectivement, certaines photos font mal aux yeux, si elle ne vous déchire pas le cœur. Alors je crois franchement qu’il est de notre devoir même si vous vous sentez parfois incomprise par votre entourage de rétablir la vérité. Sincèrement. Christine

  8. J’ai bien reçu le calendrier et pour ma part je le trouve très bien fait.Les photos sont naturelles,pas de mise en scene,très réalistes et tous les loulous sont beaux.
    J’adore la photo de couverture et l’autocollant donc également.
    Tres bonne qualité pour le prix,je le recommande.

  9. Merci, Fanny !! Sur la couv c’est notre belle Careta (renommée Moïra par sa famille) trouvée dans un bien triste état en Espagne (elle était d’ailleurs en parrainage) et qui est devenue superbe.

  10. Moi aussi, j’habite en Midi-Pyrénées (il faut dire Occitanie maintenant…) et c’est bien dommage qu’il n’y ait pas plus de ferveur dans cette région pour les galgos. Il faut en parler à un maximum de personnes, c’est primordial…

  11. J’ai bien réceptionné le calendrier… Il est de très bonne qualité ; les photos sont magnifiques Merci pour votre investissement envers les lévriers…

  12. Bonjour Odile,

    Vous parlez dans l’un de vos articles, de nouvelles idées à proposer pour aider LSF, pourquoi ne pas proposer des étiquettes autocollantes à apposer sur les courriers postaux et qui seraient établies aux noms et adresses des expéditeurs ?
    Une idée, parmi d’autres !!!
    Dominique

    1. oui, je pense que c’est une excellente idée, attirer l’attention sur une race méconnue, sans choquer directement, et donner aux gens l’envie d’en savoir plus. Là, c’est à nous de trouver les mots justes, de dire ce qui se passe, expliquer que l’état espagnol est parfaitement au courant et ne fait rien, que ce sont des gens dont le coeur est brisé par tant de cruauté qui tentent de rendre les choses meilleures. Montrer des chiens les os broyés, dépecés ou pendus, fera reculer les gens, il faut y aller avec des pincettes, il faut proposer aux gens d’aller voir sur internet et non pas les forcer à voir. Pour ce qui est des adoptions, je trouve que les assoss sont trop difficiles, un jardin, pas d’appart, pas de balcon, 50m2 c’est trop petit, etc.. Avant tout c’est d’amour dont nous devons parler. J’ai un cursinu qui passe trois heures par jour en balade avec moi, il est hyper heureux, sourit tout le temps, est super sociable, et je vis en appart ! je ne désespère pas toutefois de pouvoir offrir un panier retraite à un papy ou une mamie qui avec moi apprendra à épeler AMOUR. Parlons de ces joyaux que sont les galgos, podencos, ibizencos etc, sans cesse

  13. Je suis entièrement d’accord avec vous Catherine. C’ est l’ amour qui compte , pas la taille de l. ‘ appartement.J admire ce que fait Lévriers sans frontières, je comprends aussi pleinement le fait qu’ il y ait des critères selon les chiens mais sachez qu’il existe des gens responsables qui vivent en appartement qui aimeraient bien adopter une de ces merveilles . Si on demandait l’ avis au chien, je pense qu’il préférerait partir en appart plutôt que de rester en cage des mois, voir des années, ou en famille d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *