Arnold


Le comble de l’horreur ! On croit toujours avoir vu le pire, avoir touché le fond du fond de la souffrance, et non, il y a pire encore.

Arnold récupéré dans une perrera, ces mouroirs pour chiens, le 20 juin par les bénévoles de la Fondation Benjamin Mehnert. Il a mangé sa propre patte pour pouvoir se libérer de ses liens. Inimaginable, monstrueux. Quelle souffrance a dû endurer ce pauvre galgo. Qu’a-t-il subi pour en arriver à une telle mutilation ?


Les vétérinaires sont atterrés, et l’amputation semble être la seule solution.


Lévriers sans Frontières a bien sûr pris ce pauvre galgo en charge, et nous attendons des nouvelles. Voir blog du 21/06/2016

Les vétérinaires espagnols ont décidé de tenter le tout pour le tout pour qu’Arnold garde sa patte. La chair se reconstitue petit à petit.


Nous faisons entièrement confiance à leur choix, car ce sont eux qui sauvent tous les galgos fracturés que nous ramenons en France, et ils sont habitués à traiter les cas les plus graves.

Septembre 2016 : des soins quotidiens sont apportés à la patte d’Arnold. Petit à petit les chairs se consolident. La patte est très gonflée bien sûr, mais cela reste normal vu le processus entamé.


Nous espérons le remonter lors de notre sauvetage de novembre.

14 septembre 2016 : Arnold s’amuse comme un fou avec sa copine Lupe (également en parrainage ICI).

On peut dire qu’il a repris du poil de la bête, notre beau loulou !! Un vrai miracle !! Un grand merci aux bénévoles espagnols qui le soignent jour après jour et qui n’ont jamais baissé les bras.


Arnold est bien arrivé en France le 21 novembre. Autant dire que c’était le chouchou du transport ! Un superbe loulou très joueur, dynamique et très avide de câlins. Comme dit sa FA, « Arnold est encore un grand BB ».


Dès le lundi 23, Arnold a vu le docteur Baron qui a été très impressionné par le travail fait en Espagne et le reconstruction de la patte. Il faut bien reconnaître qu’avec nos galgos notre chirurgien aux mains d’or voit des cas qu’il n’aurait même jamais imaginés.


Toutefois, passé la « phase d’émerveillement », comme le docteur l’écrit lui-même, force est de reconnaître que le processus entamé reste encore inachevé. Arnold n’a plus la moindre sensibilité au niveau de son pied. Il arrive à poser la patte, même pour courir, s’en servant en fait comme d’une béquille, toutefois les risques de blessures et d’infection sont très importants et constants puisqu’il ne sent rien.

Le dilemme reste donc entier. Comme l’écrit le docteur Baron : « En conclusion, le conserver ainsi, en terrain très protégé et sous surveillance étroite, ou bien, et cela me coûte de l’écrire, le libérer de ce poids mi-mort et lui offrir les grands espaces. De toute façon, j’ai du respect pour les soins prodigués à Arnold qui par ailleurs a repris un bel état général. Mon Dieu, que tout cela est difficile ! »

Pour l’instant nous nous gardons donc un temps de réflexion pour voir comment la patte de notre grand BB évolue.


En attendant notre beau loulou se prépare à fêter son premier Noël !!


C’était Noël avant l’heure pour notre beau loulou puisqu’il a déjà eu une belle chaussure très classe ! Mis à part l’esthétisme, le but est d’éviter qu’il ne se blesse en marchant.

Il marche et court en posant bien la patte. On laisse donc passer les fêtes, et en janvier Arnold reverra le docteur Baron qui évaluera l’évolution de son pied. En attendant il profite à fond, notre grand BB !!


Notre bel Arnold a revu le dr Baron en janvier, qui a été extrêmement impressionné par l’évolution de sa patte. Lui qui est tellement habitué aux souffrances et aux séquelles physiques de nos galgos n’en revenait pas quand il a vu la vidéo de notre Arnold courant comme un dératé après sa copine Kinoa avec laquelle il est en accueil. En posant très bien sa patte !! De mémoire de dr Baron il n’avait jamais vu ça !!

Donc pour l’instant l’amputation n’est plus à l’ordre du jour.

Une petite intervention est prévue le 2 février : amputation des trois griffes et d’une phalange, ce qui permettra à notre beau loulou de mieux poser ses coussinets à plat. Intervention mineure qui ne nécessitera qu’une petite nuit en clinique.

La joie de vivre et le dynamisme d’Arnold ne sont sans doute pas pour rien dans cette évolution et cette adaptation quasi miraculeuses.

Nos galgos ont une volonté de fer, ils ont vécu le pire et profitent du meilleur à pleines dents !

Courage, joli loulou, pour cette dernière ligne droite…


L’intervention prévue avec le docteur Baron s’est bien déroulée. Les griffes ont été amputées ainsi qu’une partie des phalanges, ce qui devrait permettre à notre grand BB de mieux poser sa patte avec moins de risque d’infection.

Notre Arnold n’a pas trop apprécié les deux nuits en clinique, et il était très content de sortir et de retrouver sa maison d’accueil. Le voici donc avec son gros pansement, et une bonne dose d’antibiotiques pour prévenir tout risque d’infection. Le 13 février il revoit le docteur Baron pour vérifier la bonne cicatrisation.

Et ensuite il devrait en avoir enfin fini avec les soins.

En attendant c’est promenades minimales pour ne pas salir le beau pansement !!


Mars 2017 : Très belle cicatrisation de la patte de notre gros BB. Le docteur Baron était impressionné, mais tout l’impressionne avec Arnold !!

Donc notre beau loulou en a enfin terminé avec ses soins. Une dernière visite de contrôle lundi 6 mars, une léchouille au gentil docteur et en avant pour sa nouvelle vie !!


Lundi 6 mars : Arnold, dit Nold ou Nonold par sa tata d’accueil, attend patiemment que le docteur le reçoive.

Examen de la patte sous toutes ses coutures. Très satisfaisant. Une belle cicatrisation sans aucun problème.

Et le dernier traditionnel bisou avant de partir. C’est un grand tendre, notre bel Arnold…


On savait bien que rien n’était gagné avec la patte d’Arnold tellement fragile que la moindre petite blessure pouvait s’infecter gravement. Nous relançons donc le parrainage de notre brave et courageux Nonold, car une nouvelle alerte a eu lieu et nous sommes encore dans l’expectative quant à ses conséquences.

Le 28 avril, Arnold a dû être hospitalisé d’urgence à Créteil car sa patte avait gonflé soudainement et il ne la posait plus du tout. Il a été immédiatement mis sous antibiotiques afin de la faire dégonfler et de pouvoir faire une radio.

Il s’est avéré qu’il avait contracté une infection ostéomyélite qui avait commencé à attaquer l’os du doigt intérieur. En fait le corps douloureux qui se créait en refabriquant de la corne était un corps infectieux, ce qui n’a pas été détecté de prime abord.

Arnold a donc été hospitalisé une semaine. Il est actuellement toujours sous antibiotiques avec une jolie poupée à sa patte pour la protéger au mieux.

Une nouvelle radio est prévue le 29 mai afin de voir si les médicaments ont éradiqué l’infection. Dans le cas contraire on devra procéder à une amputation du doigt de pied intérieur, voire à une amputation de la patte si l’infection s’est propagée aux deux autres doigts.

Nous espérons très fort bien sûr ne pas devoir en arriver à cette amputation après tous ces longs mois de combat pour garder sa patte.

Le voici à sa sortie de clinique, fatigué et pas très en forme.

On croise donc les doigts pour notre beau Nonold. Il est entre de bonnes mains et quoi qu’il advienne il sera toujours choyé et aimé. Courage, beau chouchou !!


Comme prévu Arnold a revu le docteur le 29 mai. Selon la nouvelle radio effectuée, l’ostéomyélite semble disparaître grâce au traitement antibiotique. À confirmer sur la durée toutefois.

En revanche le corps infectieux, lui, ne se referme pas. Et ce, malgré la poupée et le traitement quotidien.

Un scanner est prévu le jeudi 8 juin afin de voir concrètement si c’est l‘ostéomyélite ou le bout d’os pointu qui apparaît sur la radio qui est la cause de l’infection…

Un résultat tout en nuances donc…


Coût de l’intervention et des soins : 1113 €


Nouvelles factures interventions et soins 1885;19 €

Merci pour ce que vous ferez pour lui.

27 réflexions sur “Arnold

  1. Allez mon bel Arnold passe ton Noël bien chaud dans ta super famille d’accueil et laissons le temps oeuvrer pour ta patoune.
    On pense fort à toi mon Grand <3

  2. Un beau grand bébé qui va aller de mieux en mieux je l’espère et qui va trouver une bonne famille très bientôt certainement.

  3. J ai l’immense joie d etre la famille d acceuil de notre beau miraculé Arnold.
    Ce loulou est un TROP PLEIN D’AMOUR!!!
    Une brute au coeur tendre.
    Aussi doux et affectueux que joueur et maladroit.
    Un loulou vivant, un grand chiot de 4 ans qui saura vous combler de bonheur.
    N hesitez pas a prendre contact avec Valerie ou moi meme si vous souhaitez l’adopter

    1. Merci pour lui….les plus malheureux sont ceux qui me donnent l’envie d’adopter….Meri encore

  4. Bonjour Il vous suffit de remplir le formulaire de parrainage (dans la colonne à droite du site) en précisant bien le nom du loulou que vous souhaitez parrainer et vous envoyez votre don sous la forme que vous souhaitez (chèque, Paypal, etc.) Un grand merci pour notre bel Arnold.

  5. L’amour que vous leurs apporter est le meilleur médicament…ils se battent pour vivre ! C’est incroyable…beau boulot Arnold, aussi les espagnols et Monsieur Baron….
    Ta force de vivre est un exemple formidable

  6. Comment faire pour participer à la cagnotte pour ses soins ? je ne trouve pas le lien… Merci !

  7. Bonjour Si vous souhaitez parrainer Arnold il faut remplir le bulletin de parrainage (rubrique parrainage dans la colonne de droite présente sur toutes les pages). Un grand merci pour votre aide.

  8. Bonjour,
    Comment va Arnold ? Qu’en résulte-t-il du scanner du 8 Juin ?? Sa patte est sauvée ou non ?? Merci d’avance pour les nouvelles.

  9. Bonjour…. Quelles sont les nouvelles d’Arnold ??? Le scan prévu le 8 Juin a-t-il été fait ? et quel en est le résultat ?? Comment va-t-il ???…Merci d’avance pour les nouvelles, je suis inquiète !! Plein de bisous et câlins à mon filleul chéri..

  10. aucune nouvelle d arnold cela devient tres inquietant qui peut m en donner merci d avance

  11. Arnold va bien. Il a été réopéré pour enlever un bout d’os et tout s’est bien passé. La cicatrisation n’est toutefois pas terminée, et malgré des soins et des pansements quotidiens la patte continue à suinter. Il doit donc revoir le vétérinaire au début août. Il utilise très ben sa patte même avec son pansement. Il marche et il court. Tout cela est bien compliqué, mais on est parti de très loin. En tout cas c’est un adorable loulou, toujours joyeux et plein de vie.

  12. Bonjour Val et merci pour les nouvelles d’Arnold.. Oui c’est vrai qu’il revient de très loin, et la souffrance qu’il connaît aujourd’hui, pour lui n’est rien par rapport à son vécu !! Je souhaite de tout coeur que çà se terminera bien,qu’il puisse conserver sa patte ! Transmettez lui plein de câlins. et ondes positives pour sa guérison.

  13. Bonjour a tous
    Arnold part en vacances au bord de la mer une petite semaine.
    Suite a cela, il retourne a la clinique afin de voir l’évolution de l oesteomyelite par le biais d’une nouvelle radio.
    Ces derniers temps, il se sert rarement de sa patte quand il marche.
    Il reste un loulou plein de vie et affectueux. Toujours sont trop plein d amour qui me fait fondre comme au 1er jour.

  14. Merci Laurence pour les nouvelles de mon filleul. Pauvre amour avec cette patte qui n’en termine pas de guérir. Je souhaite de tout coeur que la radio qui sera faite sera bonne.Et qu’elle révélera pour quelle raison Arnold s’en sert de moins en moins. Les galgos sont merveilleux, ils ne gardent aucune rancune envers les bipèdes malgré leur douloureux passé de sévices, maltraitance. Des milliers de bonnes ondes pour Arnold et de doux câlins. Merci à vous pour la belle et douce vie que vous lui offrez.

  15. Arnold a sans doute maintenant passé la radio….Quel en est le résultat ? Comment va sa patte ?? Un grand merci pour les nouvelles.*
    Cordialement.

  16. Bonjour….J’espère qu’Arnold va bien et poursuit sa convalescence tranquillement, qu’il mange bien aussi…..De douces caresses et câlins…De bonnes ondes pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *