Refuge de Santa Clara à Tobarra


Situé dans la province d’Albacete à Tobarra le refuge de Santa Clara est le plus petit de nos refuges partenaires. Ce n’est à la base qu’un terrain vague. Tout y est très vétuste, les box sont faits de bric et de broc avec des grilles, des palettes et des tissus. Le refuge peut accueillir une quarantaine de chiens, majoritairement des croisés, mais il ne dispose que de très peu de moyens pour les nourrir et les soigner. Les quelques bénévoles qui s’y activent se relaient pour assurer un suivi correct, car tous travaillent par ailleurs.


[Best_Wordpress_Gallery id= »163″ gal_title= »santa »]

 

 


C’est tout à fait par hasard que l’équipe de LSF est tombée sur ce refuge, en en cherchant un autre. C’était en août 2015. À l’époque le refuge de Tobarra n’accueillait pas de galgos, car il n’avait pas les moyens de soigner et de nourrir des chiens pour lesquels il n’avait aucune possibilité de placement. Il ne pouvait donc pas prendre les galgos errants trouvés près du refuge ni répondre aux demandes des gens l’informant que tel ou tel galguero s’apprêtait à se débarrasser de ses chiens.

Depuis cette rencontre le refuge accueille des galgos que nous remontons lors de nos petits sauvetages.

Voir blog du 10/04/2019

10 thoughts on “Refuge de Santa Clara à Tobarra”

  1. Je vous envoie un chèque pour l’achat de croquettes pour le refuge de Tobarra.
    Bon courage à ces bénévoles et bonne journée à tous

  2. Je viens de m’inscrire sur TEAMING pour donner 1€ par mois à ce refuge et aux 4 autres partenaires de LSF
    Si on est nombreux à adhérer, ça peut changer leur quotidien ……..
    Pensez-y

  3. vraiment navre de ne pouvoir adopter un chien qui va certainement etre voue a la mort tout ca parce que mon terrain n est pas cloture disposant de plus d un hectare de terrain je pense que les chien qui comme les cheveaux sont les plus grands amis de l homme peuvent s integrer a un nouvel environementcependant si vous pense qu il vaille mieux qu il soit pendue ou torture cela vous regarde suis vraiment degoutepar votre reponse je ne vous salut pas

    1. rhooo ne le prenez pas comme ça monsieur, un terrain cloturé est une garantie de survie pour un lévrier adopté, sachez qu’il ne restera pas près de vous, il partira courir a toutes jambes et soit il va se perdre ou pire il se fera écraser comme cela est déjà arrivé avec des adoptants peu prudent, nous les aimons nos trésors et je pense qu’en faisant la démarche, vous aussi, mais la règle est la même pour tout le monde, vous pouvez fermer une partie de votre terrain et alors vous pourrez connaître le bonheur d’être le gardien d’un ange, bien a vous, Maryse une adoptante de trois amours

    2. Monsieur ,J ai fait clôturer mon terrain pour pouvoir adopter ma galga .Ainsi elle vit libre et heureuse et en sécurité .Quand Je ne suis pas chez moi ,Jamais je ne la laisse seule ds ce terrain même clôturé….Elle reste dans la maison .Les lévriers ne se dressent pas comme un berger allemand ..J admire le travail de LSF et son sérieux.Mme Brochot est une personne merveilleuse qui veut le meilleur pour ses chiens à l adoption .Monsieur vous n avez pas raison .Faites confiance à ceux qui plus que tout veulent le bonheur et la sécurité de leurs protégés.Bonne journée.

  4. Je désire également adopter par le biais de LSF. Actuellement cela m’est impossible mais je sais qu’un jour cela pourra se faire…
    Plus particulièrement LSF parce que justement, les chiens ne sont pas placés « à la vas vite » et qu’il y a une réelle recherche de compatibilité tant pour l’humain, sa famille que l’animal…
    Certes, il peut y avoir des problématiques ; la vie, les envies, les choix, les comportements… tout cela n’est pas une science exacte…
    J’ai également un terrain de près d’un hectare autour de ma maison… pas encore clôturé… pas encore habité…
    Mes moyens ne sont pas extraordinaires… mais…
    … une chose est sure, dès que je le peux, édifier une clôture sera ma priorité… une clôture rigide tant pour empêcher les fuites que les intrusions malintentionnées envers les animaux… l’actualité est plus qu’inquiétante…
    Je suis régulièrement les témoignages et clairement, tout adoptant potentiel doit bien entendre que les galgos sont des chiens avec des particularités innées…
    Le nier est déraisonnable.
    L’amour, le respect, les soins… sont la base et les besoins particuliers le sont tout autant… un chien reste un chien et un galgo un galgo…
    Une clôture est vitale…
    Je comprend votre désarroi et même votre colère, vous vous projetiez certainement dans une dynamique d’amour et de fusion.
    Rien n’est irrémédiablement perdu. une clôture ne dévalorise pas un bien, bien au contraire. Petit à petit il est possible de clôturer même un grand terrain et à défaut, pourquoi ne pas réorganiser et réagencer les espaces avec une clôture restreinte…
    Les chevaux et les chiens sont des amis précieux et il est de notre devoir de les protéger dans le respect de leur nature.
    Je souhaite de tout cœur que les choses s’apaisent, que vous puissiez réaliser votre souhait d’adoption dans les conditions nécessaires et adaptées.

  5. Bonjour
    Y a t il moyen de faire un versement mensuel a LSF qui aille ensuite directement au refuge de Tobarra?
    Je suis en admiration devant ces benevoles.Toutes des femmes…quel courage.
    D avance merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *