FBM : La « Maison des craintifs », un projet de cœur

En 2017, Odile Brochot notre présidente et Alberto Pina Rivero le comportementaliste de la FBM ont uni leurs forces et leurs idées pour aller au-delà de remplir les ventres et proposer un abri aux galgos rescapés et traumatisés. Ils ont créé la « Maison des craintifs », une unité de réhabilitation ouverte le 16 janvier 2018 une fois les travaux achevés même si des aménagements restent à financer (structures d’abris extérieurs, remplacements de paniers, mobilier extérieur permettant la rencontre avec les bénévoles).

 

Leur objectif, redonner confiance aux galgos craintifs et traumatisés, ceux pour lesquels la promiscuité du hangar est une véritable torture, ceux qui ne seront pas adoptés en raison de leur lourd passé qui ne s’effacera pas d’un seul revers de main. LSF ne pouvait que soutenir ce projet et le financer. L’objectif de cette rubrique est de vous montrer ce qui est déjà en place, mais aussi de vous donner des nouvelles des protégés d’Alberto.

Alberto faisait déjà beaucoup pour ceux dont les plaies sont invisibles mais tellement difficiles à soigner. Aujourd’hui, il dispose d’une structure dédiée composée de petites maisons et de paddocks de détente attenants.

La structure de réhabilitation compte 24 unités et accueille une centaine de chiens, par groupe de 5. Le principe choisi est de permettre à l’un des 24 craintifs d’évoluer librement avec 4 autres chiens parfaitement sociabilisés et ainsi qu’il puisse par mimétisme retrouver confiance en son environnement et en l’humain. Les compagnons d’infortune du petit craintif font donc le premier travail.

Ensuite, vient le travail d’Alberto et des bénévoles, ces derniers ont pour mission de passer du temps dans les paddocks, sans contrainte pour les chiens. Leur objectif est d’habituer les chiens qui en ont besoin à la présence humaine, là encore, les autres galgos tiennent leur rôle et démontrent à leur compagnon qu’il n’y a aucun danger. Peu à peu, l’intérêt apparait, parfois une tentative d’approche se fait, en quelques jours, en quelques semaines, tout ceci sous l’œil avisé d’Alberto qui veille à ce que chacun évolue à son rythme, sans contrainte.

Nous avons vu le résultat de plusieurs semaines de travail, certains petits cœurs sont prêts à prendre leur envol pour leur nouvelle vie.

Notre Nils bénéficie désormais du programme :

(Intégration de Nils dans son groupe)

L’étape suivante c’est vous qui en êtes responsables. Tout le travail fait par Alberto et les bénévoles n’a aucun sens si vous n’ouvrez pas votre cœur à un craintif, maintenant vous savez de quoi ils ont besoin :

_ Un ou des copains sympathiques

_ Un havre de paix

_ De la patience

Nous comptons sur vous, ouvrez-leur votre cœur ils ont tant à donner et les yeux d’un craintif qui s’illuminent sont tellement beaux.

Nos coups de cœurs que nous suivons :

Maruchi est méfiante mais qui s’intéresse aux humains de passage dans son univers.

Nils, enfin dans un environnement sécurisant devrait s’épanouir.

Zoilo, son lourd passé se lit dans ses yeux, il se soumet et subit plus qu’il n’apprécie le contact.

Vaiana, le chemin est encore long, mais bien entourée elle va pouvoir progresser

Frido, il a besoin de temps pour s’ouvrir à son environnement


Si vous souhaitez adopter un de nos craintifs n’hésitez pas a remplir le formulaire.  Merci pour eux